REALISM'AQUETTES

REALISM'AQUETTES

CONSTRUIRE LE FRANCE

CONSTRUIRE LE FRANCE est une maquette proposée par la collection Hachette. Elle comprend 140 fascicules pas à pas permettant de réaliser une reproduction du FRANCE au 1/250ème, soit 126 cm de long. Revivez ici les différentes étapes de montage du plus célèbre et du plus prestigieux paquebot français.

Janvier 2010 (étape 1)
Pose des premiers éléments de la quille et des couples N° 7 & 10 :


Mars 2010 (étapes 2 et 3)
Mise en place des couples 6, 8, 9 et 11 ainsi qu'un élément de la quille et une partie du plancher interne de la coque :


Juin 2010 (étapes 4 à 7)
Mise en place des couples 4-5-13-14-15 et 16 ainsi que de la partie arrière de la quille et du plancher interne de la coque avant :


Juillet 2010 (étapes 8 à 11)
Mise en place des couples 1, 2, 3, de l'étrave avec ses renforts (étape 8).
Mise en place des couples 17 à 20 de la poupe(étape 9). Tous les couples sont posés.
Mise en place des longerons de renfort et des entretoises sur les couples 2 à 5(étapes 10 et 11). On peut déjà apercevoir l'allure générale de la coque :



Août 2010 (étapes 12 à 15)
Montage des entretoises sur chaque couple ainsi que des longerons de renfort. Mise en place du pont gaillard d'avant :



Cette étape comprend également le montage de la structure des cheminées :



Bien qu'une colle à bois fait l'affaire pour assembler les différentes pièces de la structure, j'utilise personnellement de la colle type néoprène, plus résistante d'où des traces brunes sur les parties encollées, qui deviendront invisibles une fois le bordage posé. 

Septembre 2010 (étapes 16 à 19)
Montage des ponts arrières et de la structure du château avant. Cette étape comprend aussi le montage du support de la maquette (ber).





 

Octobre 2010 (étapes 20 à 22) :
Pause du pont intermédiaire, des entretoises supérieures et des cloisons :


 
A partir du N° 23, commence le ponçage et le bordage de la coque.

Bordage en cours de réalisation :



Le poids des marteaux permet aux baguettes d'épouser la courbe des couples durant le séchage de la colle.  Lorsque la courbe est importante, des petites pointes sont nécessaires pour bien maintenir les baguettes de bordage sur les couples.

Novembre 2010 (étapes 24 à 27) :
Le premier bordage est partiellement posé ainsi qu'une partie de la muraille arrière tribord.

 

 

Novembre 2010 (Etapes 28 à 31) : suite de la mise en place du bordage et pose des fenêtres inférieures bâbord et tribord.

 

Janvier 2011 (étapes 32-34) :

Cette partie est consacrée à la suite de la mise en place du premier bordé qui recouvre maintenant la totalité de la coque :

 

L'étrave est assez délicate à border car les baguettes à cet endroit font une rotation d'un quart de tour : des pointes sont à mon avis indispensables pour les faire tenir contre la coque...

 

Janvier 2011 (étapes 35 à 39) :

Voici les supports des cheminées avant et arrière ainsi que le support du mât radar une fois montés.

 

 

Avril 2011 (étapes 40 et 41) :

Pose des lattes de pont : il s'agit de trés fines plaques de contreplaqué imprimées à découper et à coller. C'est domage que la partie centrale des lattes ne soit pas en une seule pièce, il y a un joint qui ne peut pas être parfaitement camoufflé...

 

 

Avril 2011 (étapes 42 et 43) :

Pose des parois de coursives : il s'agit de petites plaques de laiton prédécoupées qu'il convient de peindre en blanc. Celles-ci sont ensuite collées sur du papier chromé afin de donner l'illusion des vitres de fenêtres.

 

 

Pour ce qui est du revêtement des cheminées, je procède autrement que ce qui est proposé dans le fascicule pas à pas de Hachette. Plutôt que de recouvrire les cheminées avec des baguettes de peuplier, j'ai utilisé un carton souple avec une finition glacée. Plus facile et plus rapide à poser l'aspect final est aussi mieux fini :

 

 

Mai 2011 (étapes 44 à 47) :

Pose des lattes pré-imprimées sur le pont arrière, celles-ci sont collées puis vernies :

Cette phase de montage comprend également la mise en place des cloisons de la coursive du pont promenade coté bâbord.

Juin 2011 (étapes 48 à 51) :

Ces 4 fascicules contiennent chacun un lot de 62 baguettes de 25 cm de long et de 5 mm de large très fines qui serviront au second bordage de la coque lui donnant ainsi son aspect définitif. Il est important au préalable de bien poncer le premier bordage afin d'éliminer toutes les aspérités et les inégalités de la coque. La pose du second bordage et un travail long et minutieux qui demande beaucoup de soins car de celui-ci dépendra l'aspect définitif de la coque.       


Juillet 2011 (étapes 52 à 55) :

Mise en place de l'étrave et de la poupe. Ces pièces sont en résine qu'il convient néanmoins de poncer afin de les ajuster parfaitement avec le reste de la coque :

 Après un ultime ponçage, la coque est recouverte d'un enduit de finition pour obtenir le lissage souhaité. Je laisse l'enduit sécher environ 6 heures puis avec un papier de verre fin, reponçage jusqu'à obtenir un coque parfaitement lisse qui sera peinte ultérieurement. Ce dernier ponçage génère beaucoup de poussière blanche et fine donc il convient de choisir un endroit adapté, de préférence à l'extérieur et éventuellement mettre un masque à poussière...  





Non ce n'est pas le Posseidon, après ponçage final de la coque, un coup d'essai de peinture, histoire de voir ce que ça donne. Le résultat n'est pas trop moche...


Je commence maintenant le perçage des hublots dans la coque à l'aide du gabarit fourni. J'utilise une pointe fine pour percer un premier trou que j'agrandis ensuite à la perceuse à l'aide d'une mèche de 2 mm. Cela prendra un certain temps car il y a quand même plus de 600 hublots à faire... 

Août 2011 (étapes 56à 59) :

Assemblage des différents éléments du gabarit en papier qui indique l'emplacement de chaque hublot qu'il faudra ensuite percer dans la coque :


Une fois les trous percés, il faut y introduire les hublots en laiton :


Vue générale sur la coque du France après confection de l'ensemble des hublots :


Août-Septembre 2011 (étapes 60 à 63) :
Pose du pont véranda :


Pose de la paroi vitrée du pont arrière : l'illusion des vitres est réalisée avec du carton argenté.


Cette étape comprend aussi la fabrication des arbres des hélices et la mise en place des ailerons anti-rouli sur les cotés bâbord et tribord de la coque :


Découvrez la playlist blogpascal le france avec Michel Sardou






25/01/2010
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres